L' Action face à la
Crise Économique

2 Propositions

de loi

La aussi la crise du Covid-19 a chamboulé notre économie. J’entends être le porte parole des français qui connaissent les fins de mois difficiles, d’une France qui réaffirme sa puissance et sa force économique. J’entends devenir le député qui défend les petites entreprises et les entrepreneurs. Enfin je siégerais sans oublié d’où je viens : de la France de l’ombre et des 10ième du mois où il n’y a déjà plus rien.

Faire voter une grande loi de réformes des institutions incluant :

  • Création un salaire universel chômage de 1 150€ net et l'augmentation du SMIC à 1 350€ net.
  • Supprimer pôle emploi et créer un nouveau service plus performant et plus personnel.
  • Favoriser la réinsertion professionnelle avec la multiplication des formations.
  • Augmenter le taux de CDI avec un quota de 92% pour les grandes et moyennes entreprises.
  • Favoriser l'embauche des entreprises avec une baisse des impôts suivants les emplois créer puis occuper.
  • Diviser par 2 les emplois vacants et non occupés en 5 ans.
  • Favoriser l'artisanat et les TPE PME en réduisant de 30% leurs impôts et charges.
  • Revoir les tranches d’impositions.
  • Réduire les charges des travailleurs indépendants.
  • Faire de la lutte contre l'évasion fiscale et la fraude une priorité et alourdir fortement les sanctions. Et en mettant 80% des effectifs sur cette priorité.
  • Lutter en faveur de la défiscalisation des heures supplémentaires.
  • Donner les moyens d'agir pour créer massivement des emplois dans les zones défavorisées en réduisant de 30% leurs impôts et charges.
  • Créer un fonds d'investissements de 7 milliards d'euros dans l'innovation et l'industrie.
  • Créer "La charte pour l'exportation responsable" qui visera à taxer tous les produits importer en France qui ne respecte pas un mode de production écologique et ceux qui peuvent causer des problèmes sanitaires majeurs.
  • Développer la recherche terrestre, maritime et aérospatiale.
  • Étendre l'indemnisation chômage aux travailleurs indépendants ainsi que le régime général de retraite et financer à hauteur de 30 Mds€ les TPE PME.
  • Augmenter la TVA de 3 points sur les produits issus d'une production qui ne respecte pas les valeurs de la protection animale, qui ont une empreinte carbone élevée pour favoriser les produits de saisons, le circuit court.
  • Baisser les cotisations sociales salariales de 100€ par an et par salariés
  • Développer les démarches numériques pour économiser 5 milliards d'euros en 5 ans et faire de la France un pays économique et numérique avec le déploiement et
    technologique.
Visite marché des Beaux-Arts

Visite marché des Beaux-Arts

9h00 - 13h00 Visite marché des Beaux-Arts